Information

Les palais les plus insolites

Les palais les plus insolites


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le palais est un grand bâtiment de cérémonie monumental, distingué par son architecture, était à l'origine la résidence des souverains régnants, la plus haute noblesse, et depuis le 13ème siècle, certains bâtiments des autorités de l'État ont également été appelés. Le mot palais vient de «cour princière», la demeure du prince. Du XIXe au XXe siècle, les bâtiments publics les plus importants ont commencé à s'appeler des palais (le Palais de la Culture, le Palais des Sports, le Palais de la Jeunesse, le Palais de Justice, etc.).

Palais du Potala. Cette structure est la structure la plus grande, la plus haute et la plus monumentale du Tibet. Le palais est construit sur le versant de la colline Marpo Ri et s'élève au-dessus de la vallée de Lhassa à une altitude de 130 mètres. Le palais remonte à 637, lorsque l'empereur tibétain Songtsen Gampo a décidé de déplacer la capitale à Lhassa, érigeant un bâtiment correspondant à cet endroit. Lorsque la princesse chinoise Wen Cheng est devenue l'épouse de l'empereur, il y avait 999 chambres dans le palais, un canal de contournement a été creusé autour du bâtiment, des murs et des tours ont été érigés. Le Palais du Potala a commencé à acquérir son aspect moderne en 1645, à l'initiative du cinquième Dalaï Lama. Il a fallu trois ans pour construire une partie du bâtiment appelé "Palais Blanc", après quoi le Potala est devenu la résidence d'hiver des Dalaï-Lamas. Dans la période 1690-1694, une autre partie a été érigée - le Palais Rouge. En conséquence, le Potala, grâce à 7 000 travailleurs et 1 500 artistes, est devenu une structure encore plus grandiose. 1959 a conduit à une destruction mineure du complexe en raison d'affrontements avec l'armée chinoise. Mais dans les années 60 du 20ème siècle, les hongweipings rouges n'ont pas touché le palais, contrairement à de nombreuses autres valeurs du Tibet, aujourd'hui l'intérieur du Potala ne diffère pratiquement pas de son aspect d'origine. Maintenant, le palais sert de musée, les touristes visitent souvent ici, l'endroit est un objet de pèlerinage pour les bouddhistes. Des rituels bouddhistes ont lieu au Potala. La valeur culturelle du palais est si grande qu'il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1994. Le palais s'étire sur une crête de montagne, ses tours, ses temples, ses escaliers et ses murs sont une solution artistique unique, pour les touristes. La beauté du complexe attire non seulement les touristes et les bouddhistes, mais aussi les artistes et les architectes.

Château sur l'île du Mont Saint Michel. Ce bâtiment médiéval est situé sur une île artificielle près de la côte normande. Le château est relié au continent par un barrage, qui ne peut être utilisé qu'à marée basse. La marée fait de l'île une forteresse isolée et isolée, naturellement protégée par le sable humide et l'eau. La forteresse est située sur un rocher de 78 mètres de haut, il est donc possible de l'atteindre à marée haute uniquement par bateau. Les châteaux français de cette époque servaient généralement d'installations défensives ou de loisirs. En revanche, le Mont-Saint-Michel était un monastère dès le début. L'île est un refuge pour les moines bénédictins depuis 966. C'est alors que la première abbaye est apparue ici. Le monastère a été érigé avec l'aide financière du duc de Normandie. 1017 fut l'année du début de la construction de la partie centrale du monastère sous la direction de l'abbé Hilderbert II, et la construction ne fut complètement achevée qu'en 1520. Déjà au 12ème siècle, l'abbaye devint très populaire parmi les pèlerins d'Europe occidentale, la puissance, le prestige et l'influence du Mont Saint Michel grandissaient. Il y avait même des copies de l'abbaye, par exemple le mont Saint-Michel à Cornwall. D'ailleurs, une cinquantaine de moines bénédictins qui servent Dieu ici résident en permanence au Mont Saint-Michel. Le château unique est l'attraction touristique la plus célèbre et la plus populaire de Normandie. Jusqu'à 4 millions de personnes visitent l'île chaque année. On pense que la popularité du Mont Saint Michel dans le pays est juste derrière Versailles et la Tour Eiffel. Le château est entré dans la culture française - on le retrouve dans de nombreux films locaux, animations et même dans les jeux vidéo.

Château de Predjama. Bien sûr, chaque château est unique à sa manière, mais ce bâtiment slovène en a "surpassé" beaucoup. Le fait est que ce château est creusé dans un complexe de grottes, le deuxième plus grand du pays. Cette intégration dans la roche, haute de 123 mètres, explique la taille relativement petite du bâtiment. Le nom lui-même, Château de Predjamski, est littéralement traduit par «Château dans le rocher». La construction ici est survenue il y a assez longtemps, les premières mentions remontent au 13ème siècle, tandis que l'aile gauche est encore plus ancienne, son érection aurait eu lieu au début du 12ème siècle. Le milieu du château a été érigé à la Renaissance et l'aile droite est apparue vers 1570. Peu à peu, le château a été complété par des détails et quelque chose a été perdu. Sa restauration complète a été effectuée en 1990, à la suite de laquelle le château a acquis la forme qu'il avait au 16ème siècle. Le bâtiment a souvent changé de propriétaire, mais le plus célèbre d'entre eux était Érasme, qui au 15ème siècle se cachait ici de la persécution pour meurtre. Cependant, dans le château froid, le noble s'ennuyait et il échangeait également en pillant les environs. Le siège du château dura une année entière, pendant laquelle les défenseurs ne souffrirent pas du tout du manque de ravitaillement. Il s'est avéré qu'il y avait un passage secret du château vers l'extérieur, qui n'a été fermé qu'au 17ème siècle. Il était possible de prendre la forteresse uniquement avec l'aide de la trahison, le chevalier voleur a été tué sur une toilette médiévale.

Le château de Neuschwanstein. Traduit du nom allemand de ce château est traduit par "New Swan Stone". Il est situé près de la ville de Füssen, en Allemagne. La construction a été initiée par le roi Louis le Fou, mieux connu des historiens sous le nom de Ludwig II de Bavière. La construction a commencé le 5 septembre 1869, dès le début, elle a commencé à se déplacer pas aussi vite que le monarque l'aurait souhaité. Le fait est que le placement d'une structure architecturale aussi complexe dans les montagnes était une tâche assez difficile. En conséquence, de nombreux artisans, architectes et artistes ont travaillé sur l'incarnation des idées de Ludwig. Poussés par le roi, les ouvriers travaillaient littéralement jour et nuit. La construction s'est terminée en 1891. Lors de la construction du château, les technologies les plus avancées de l'époque ont été utilisées; même une conception détaillée de la structure a été élaborée. L'eau était fournie à tous les étages, les toilettes avaient un drain et les chambres et les couloirs étaient chauffés à l'air chaud. Le roi, par contre, pouvait appeler les serviteurs à l'aide d'une cloche électrique, il y avait aussi des téléphones aux troisième et quatrième étages. Le magnifique château de Neuschwanstein est recommandé à tous les touristes visitant ces terres, car ce bâtiment est même difficile à appeler un château. C'est le palais de rêve du roi créateur, incarné exactement dans la forme qu'il voulait, mais n'a pas eu le temps de voir.

Château de Matsumoto. C'est l'un des plus beaux châteaux japonais, les habitants l'appellent aussi "Karasu-jo" ou "Crow Castle". Sa particularité est le fait qu'il est construit sur l'eau, au Japon ce style s'appelle "Hirajiro". Les deux tours du château ont été construites dans la période de 1592 à 1614, elles sont bien protégées, ce qui était nécessaire à une époque et un lieu de confrontation constante. En 1635, il n'y avait plus de menace militaire pour le château, puis une troisième tour fut érigée, destinée à surveiller le mouvement de la lune. Le château est situé sur une superficie de 39 hectares. En plus de la puissante citadelle, il y a trois douves ici. Sur les trois premiers étages de la tour principale, la nourriture et les munitions étaient stockées, et la garnison était également située ici. Le quatrième étage est luxueusement meublé - le prince lui-même a vécu ici avec sa famille. Le cinquième étage servait de quartier général aux commandants militaires et le plus haut, le sixième, à 22 mètres de hauteur, était une plate-forme d'observation. Une petite chapelle shinto est située sous le toit même. Aujourd'hui, le château est un véritable trésor national au Japon.

Château de Huniad. Il est situé dans la ville roumaine de Hunedoara. Autrefois le château faisait partie de la principauté de Transylvanie, c'est ici, selon la légende, que depuis 1462, pendant 7 ans, Vlad III de Valaque, mieux connu sous le nom de comte Dracula, a été emprisonné. Le château a été construit au début du 14ème siècle par le roi Carol Robert de Anjou. Il était une fois sur cette colline au-dessus de la rivière une ancienne structure romaine. Le château a été construit dans le style gothique avec des éléments de la Renaissance et du baroque. La structure monumentale a été laissée par la dynastie hongroise Hunyadi. Le château possède de nombreuses tours, une haute toiture lumineuse, de nombreux balcons et fenêtres, une décoration en pierre. De nombreux propriétaires du château l'ont modifié à leur manière, mais la valeur principale du château - la salle d'honneur "N'ayez pas peur" est restée inchangée. Dans la cour du château il y a un puits de 30 mètres de profondeur, selon la légende, il a été creusé par trois Turcs capturés, à qui on a promis la liberté à la fin des travaux. En conséquence, les propriétaires du château n'ont pas tenu leurs promesses, ils disent que les captifs ont laissé l'inscription «Vous avez un puits, mais pas de cœur» en bas. En 1854, un grand incendie endommage gravement le château et les travaux de restauration durent près de 100 ans.

Château de Marienburg. Ce bâtiment est l'œuvre des chevaliers teutoniques qui vivaient autrefois en Prusse. Le but du château était d'y rester en tant que résidence des Maîtres de l'Ordre Teutonique. Il y avait même une ville du même nom. La construction a commencé en 1274 et en 1309, le Grand Maître de l'Ordre a déménagé ici de Venise. Le château a grandi, bientôt le territoire à l'intérieur des murs couvrait plus de 200 mille mètres carrés et la population était de 3 mille personnes. Après la défaite de Grunwald, le château était entre les mains de mercenaires, alors dans le cadre du Commonwealth. Sous Napoléon, il y avait des casernes et un arsenal ici. Au fil du temps, l'apparence médiévale du bâtiment a été perdue, mais la reconstruction par les amoureux du gothique au 19ème siècle a redonné au château son aspect historique. La Seconde Guerre mondiale a gravement affecté le château - il a été presque entièrement détruit, mais en fait reconstruit. Seule la cathédrale est restée en ruine. Aujourd'hui, Marienburg est un centre touristique majeur en Pologne. Cette forteresse médiévale classique a même été incluse dans la liste des attractions mondiales en 1887. Après tout, le château est entièrement fait de briques, il n'y a tout simplement rien de tel sur Terre.

Palacio de Pena. C'est le plus ancien palais construit dans le style du romantisme européen. Le bâtiment est situé au sommet d'une colline près de la ville portugaise de Sintra. Par temps clair, le palais de Pena peut être vu même de Lisbonne. Construit à l'origine au 15ème siècle, le château était censé devenir un palais, mais plus tard il a été donné à une cathédrale et un monastère. Pendant longtemps, pas plus de dix-huit moines ont vécu ici. Un tremblement de terre en 1755 a complètement détruit le beau château, mais en 1838, sur ordre du prince Fernando, le palais a été restauré dans sa forme originale. Une fois les travaux terminés, le palais a changé plusieurs fois de propriétaire, jusqu'à ce qu'en 1910, l'État le rachète, le transformant en musée. Les experts estiment que le caractère unique du château réside dans le fait que les styles bavarois et mauresque ont été ajoutés au style romantique. Le mélange des styles a donné au bâtiment des couleurs vives inoubliables. Le château est aujourd'hui non seulement un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, mais aussi l'une des sept merveilles du Portugal.

Château Leuvenburg. Il est situé dans le parc de la colline Wilhelmshöhe, à la périphérie de la ville allemande de Kassel. Le bâtiment est si soutenu dans un style médiéval qu'il semblerait que Disneyland de cette époque pourrait être situé ici. Löwenburg signifie "Château du Lion", il a été construit dans la période de 1793 à 1801 par le landgrave local Wilhelm IX, bien que le château sur cet endroit existait depuis le 13ème siècle, mais a été détruit il y a longtemps. Le style du bâtiment est très intéressant - des ruines romantiques. Le château royal a été conçu par l'architecte Heinrich Christoph Jussoff, qui a longtemps voyagé à travers l'Angleterre, observant les sites romantiques locaux. C'est le premier château construit dans le style néo-gothique en Allemagne, les experts le considèrent comme assez remarquable en son genre. De nombreux éléments médiévaux sont incarnés ici - un pont-levis, un fossé. Même les meubles et les objets d'intérieur sont médiévaux. De côté, Levenburg ressemble à une véritable forteresse médiévale, même si ce n'est pas le cas.

Château de Prague. Ce château est l'un des plus grands du monde, selon le livre Guinness des records. C'est la forteresse de la ville de Prague, tout un quartier administratif de la ville. Aujourd'hui, il abrite la résidence du président de la République tchèque, et auparavant il était habité par des rois tchèques, certains des empereurs du Saint Empire romain et des présidents de la Tchécoslovaquie. Le château de Prague a atteint son apogée au 14ème siècle, lorsque Charles IV régnait. C'est lui qui a fait de ce lieu la résidence des empereurs du Saint Empire romain. Karl avait l'intention de faire de Prague une capitale européenne majeure, c'est pourquoi des travaux de construction à grande échelle ont été effectués dans le château. Ici sont rassemblés de nombreux chefs-d'œuvre historiques, artistiques et architecturaux. Le centre du complexe architectural est la cathédrale Saint-Guy - la cathédrale principale de Prague. Le château abrite d'anciens palais, plusieurs jardins et des maisons d'habitation. La décoration de l'endroit est l'ancienne rue dorée, dont les maisons naines à deux étages sont construites dans les arches de l'ancien mur de la forteresse. Selon la légende, les alchimistes y vivaient.


Voir la vidéo: Cache-cache sur le plus grand toit de Paris (Mai 2022).