Information

Hong Kong

Hong Kong

Hong Kong est une région administrative spéciale de Chine, bien que beaucoup la considèrent traditionnellement comme une ville. Le mot Hong Kong lui-même est littéralement traduit par «port parfumé».

Il était une fois de l'encens et des essences de bois aromatiques. Au total, plus de 7 millions de personnes vivent dans cette zone.

Hong Kong est l'un des centres d'affaires du monde avec des taxes simples et une facilité de faire des affaires. Nous le jugeons sur la base de quelques mythes, dont l'article est consacré à la démystification.

Hong Kong fait partie de la Chine. Ce n'est qu'en 1997 que cette ancienne colonie britannique est passée en Chine, et en tant que territoire indépendant. La base du transfert de ces terres à la Grande-Bretagne et à la Chine a été développée conjointement pendant 12 ans. C'est ainsi que la Loi fondamentale est apparue en 1990. Il semble que Hong Kong soit formellement et finalement chinois, mais les faits disent le contraire. Il y a une frontière avec la Chine ici; en entrant depuis le continent, vous devrez passer par deux frontières et obtenir un visa. La législation de Hong Kong est la sienne, le système de justice britannique fonctionne ici, contrairement à celui de la Chine. Le gouvernement, bien qu'il soit formé en coordination avec la Chine, est toujours le sien. Hong Kong a sa propre monnaie, qui est assez étroitement liée à la monnaie américaine. Le montant des liquidités est convenu par le Conseil de la monétisation et trois banques sont engagées dans son émission. Hong Kong a droit à sa propre représentation dans les organisations internationales, mais le fait rarement. Mais l'équipe de cette région participe régulièrement aux Jeux Olympiques, ayant remporté une médaille de chaque valeur dans toute son histoire. Des ambassades de 170 pays du monde ont été ouvertes à Hong Kong. Même les Chinois locaux préfèrent s'appeler Hongkongais; de plus, ils ont l'air différents de leurs compatriotes du continent. Il existe également une langue qui lui est propre. Il est originaire du sud de la Chine mais est assez différent de la version nationale.

Les prix sont bas à Hong Kong. Ce mythe est lié au précédent. Il semble que si tout est bon marché en Chine, la situation devrait être la même à Hong Kong. Cependant, si nous parlons des marques les plus célèbres au monde: Rolex, Prada, Gucci, Louis Vuitton, alors les étiquettes de prix ici peuvent être encore plus élevées qu'en Europe. Et la mondialisation et la proximité de la Chine continentale sont «à blâmer» pour cela. En raison du premier facteur, les prix ne sont pas déterminés par les vendeurs, mais par les marques elles-mêmes pour chaque région spécifique. Bien qu'il n'y ait pas de taxe sur la valeur ajoutée ni de droits de douane à Hong Kong, les prix des marques de luxe sont assez élevés. Une autre raison est le grand nombre d'acheteurs chinois. Ils sont attirés par l'absence de faux ici, les prix bas par rapport au continent, la proximité géographique et la facilité d'obtention d'un visa. C'est pourquoi il est avantageux de maintenir les prix à Hong Kong plus élevés qu'en Europe. Le flux infini d'acheteurs en provenance de Chine convient parfaitement. Hong Kong est à juste titre considérée comme l'une des villes les plus chères du monde. Le coût de l'immobilier est élevé et sa valeur augmente constamment. Cela affecte également le prix des chambres d'hôtel. Et le manque de coutumes dans la région rend vraiment beaucoup de choses intéressantes à acheter. L'électronique des meilleures marques, en particulier les modèles les plus chers, se distingue surtout à cet égard. Par rapport à la Russie, le prix des meilleurs produits électroniques peut être de 40 à 70% inférieur. A Hong Kong, ils connaissent le prix des choses et n'échangent pas contre des contrefaçons bon marché, préférant former un bon prix pour des choses de qualité.

Il y a beaucoup de faux à Hong Kong. Vous ne trouverez pas de rue spéciale ici, où ils vendent exclusivement des copies des célèbres timbres originaux. Il n'y a pas de magasins, de sous-sols semi-secrets et d'endroits où acheter des kilogrammes de choses pour cent dollars. Presque toutes les copies et faux sont vendus dans la rue principale de la péninsule de Kowloon - Nathan Road. Indiens ou Pakistanais s'affronteront pour proposer de regarder des copies très bon marché de montres et de sacs. Et dans la "salle secrète", ils montreront un tas de jonque chinoise à des prix assez élevés. Vous pouvez également trouver des contrefaçons dans le "Marché des femmes" et dans le "Marché nocturne", mais leur qualité ne correspond pas au prix demandé. Curieusement, à Hong Kong, il est plus facile de trouver l'original qu'un faux. Il nous semble inconcevable que les petites boutiques vendent des produits originaux de marques horlogères d'élite. À notre avis, il devrait être vendu dans les boutiques de luxe. Mais dans l'économie de Hong Kong, la liberté de faire des affaires et un état de droit élevé coexistent. Pour une tentative de vendre un faux, en particulier dans les zones touristiques, ici vous pouvez perdre non seulement l'entreprise, mais même la liberté. Les vendeurs peuvent même être offensés lorsqu'on leur demande de vendre un produit chinois bon marché. Donc, pour des copies de haute qualité, il ne faut évidemment pas aller à Hong Kong.

À Hong Kong, les triades dominent tout. Les touristes qui ont peur d'entrer dans une ville criminelle sont très surpris de voir de gros diamants juste dans les fenêtres. En même temps, il n'y a pas de gardes dans les magasins. Le fait est qu'il n'y a pratiquement pas de crime dans la ville. Les principaux revenus de Hong Kong proviennent du secteur financier, avec le commerce en deuxième position, dépassant le tourisme. Les résidents locaux préfèrent ouvrir leur propre entreprise plutôt que d'enfreindre la loi. Toute entreprise ici est assez simple à démarrer, et les règles sont transparentes, même en ce qui concerne la vente d'alcool ou de bijoux. Pendant un an, il n'y a que 1100 pickpockets pour 7 millions d'habitants, soit à peu près le même nombre de cambriolages, 12-13 meurtres (principalement domestiques). Il y a environ 2 000 crimes liés aux activités des triades dans la ville chaque année. Les cellules locales du crime organisé sont pratiquement toutes liées à la Chine ou à Taiwan. Il y a de la drogue et des guerres entre clans ici, mais les habitants ordinaires, et plus encore les touristes, ne le voient pas. Et la police agit rapidement et efficacement. Le mythe du taux de criminalité élevé est né grâce au cinéma. C'est plutôt un avertissement qu'une situation réelle. Aujourd'hui, Hong Kong est l'une des villes les plus sûres au monde. La police ici est extrêmement sympathique avec les touristes.

Hong Kong est une jungle de pierre solide. La plupart des touristes sont convaincus que la ville est un groupe fantastique de gratte-ciel. Si vous marchez le long des rues principales de l'île de Hong Kong, cette croyance ne fera que se renforcer. Et bien que la ville soit vraiment en construction et que chaque parcelle de terrain soit valorisée, la majeure partie de la zone est occupée par des parcs nationaux. Ils existent même dans la partie centrale de l'île de Hong Kong. Si l'État n'avait pas pensé à son avenir, il aurait donné depuis longtemps ce terrain pour la construction de centres commerciaux et de gratte-ciel. Les habitants de Hong Kong ont fait un effort titanesque pour verdir artificiellement les collines autour de Victoria Peak et la partie sud de l'île principale. En montant le funiculaire, vous pouvez voir que Hong Kong est principalement verte, et pas tout dans la jungle de pierre. De nombreux parcs et jardins sont disponibles pour se détendre toute la journée. L'attitude des citadins envers la verdure est si prudente que presque tous les arbres ici sont numérotés, vous ne pouvez pas les couper sans raison particulière. Les arbres de plus de 50 ans sont généralement interdits de contact. La péninsule de Kowloon a même des gratte-ciel construits pour préserver les arbres à proximité.

À Hong Kong, ils boivent des vins d'élite ou des vins bon marché. Il existe un mythe selon lequel il n'y a pratiquement pas de vins de milieu de gamme à Hong Kong. Les experts disent que 62% de l'ensemble de l'activité viticole est consacrée à ce segment particulier, donc la part est assez élevée. 6 bouteilles sur 10 se vendent entre 13 et 19 $. Le vin est assez populaire ici, 73% des résidents locaux ont déclaré à propos de l'utilisation régulière de la boisson. Le marché du vin est plus large qu'on ne le croit généralement.

Le développement des affaires à Hong Kong est au point mort. Le multimillionnaire John Slosar, président du conseil d'administration de Swire Corporation, a récemment annoncé que l'activité commerciale à Hong Kong diminuait. En fait, ce n'est pas le cas. Plus de 1,25 million d'entreprises y travaillent. Seule une poignée d'entre elles ont fermé, plus d'entreprises naissent qu'elles ne meurent.

Les manifestations à Hong Kong sont illégales. Une telle déclaration officielle sur les événements de 2014 a été faite par les autorités chinoises. Mais dans une société libre avec une économie en croissance, les manifestations non violentes sont une forme protégée de critique des autorités. Ce n'est que dans les États autoritaires où la liberté d'expression est supprimée que des poursuites pénales sont engagées contre des manifestants pacifiques.

La société à Hong Kong est fortement polarisée. Certains sociologues citent la polarisation de la société comme l'une des raisons des protestations. En fait, les sociétés les plus libres et les plus prospères du monde sont construites autour du balancement régulier de deux grands partis ou groupes d'opinion. L'attention portée au point de vue de l'opposition, ainsi qu'au parti au pouvoir, est la base de la prospérité future de la société.

À Hong Kong, tous les citoyens réussissent et sont riches. Une étude attentive de l'environnement social montrera que la ville est extrêmement monopolisée. Il y a en effet de nombreux milliardaires qui vivent ici, mais 18% des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Le salaire minimum à Hong Kong est de 3,6 dollars de l'heure, ce qui n'est pas beaucoup pour une ville aussi chère.

À Hong Kong, il n'y a nulle part où se détendre dans la nature. En plus de l'abondance de parcs verts, les loisirs de plage sont également développés ici. Après tout, la ville se trouve sur les rives de la mer de Chine méridionale. Plages propres et libres, avec un excellent sable, agréablement surprise. Je ne peux pas croire que tout cela soit possible dans une métropole de plusieurs millions de dollars, dans un quartier prestigieux.

Il n'y a pas de casino à Hong Kong. Cette affirmation n'est que partiellement vraie. Il y a une lutte sérieuse contre le jeu en Chine, qui se reflète à Hong Kong. Mais les hommes d'affaires locaux ont trouvé un truc. S'il est interdit de construire des casinos sur terre, alors qui les empêche de travailler sur les navires? C'est ainsi que des barges spécialement reconstruites sont apparues ici, où d'énormes salles avec des roulettes et des tables ont été créées. Les casinos flottants partent à la tombée de la nuit et se dirigent vers des eaux neutres. Un visiteur paie environ 35 $ pour une promenade aussi romantique et a la possibilité de dépenser beaucoup plus tout en profitant du jeu. De tels établissements sont en demande, tant parmi les Chinois eux-mêmes que parmi les touristes.

Les Hongkongais sont snob. Il existe ici des systèmes assez complexes et particuliers de comportement social et de politesse. Pour les étrangers, ils semblent inhabituels. Tenir la porte ouverte ou parler à un caissier de supermarché peut sembler étrange. Et le contact corporel en public ou en bavardage peut être perçu comme de la grossièreté, de l'obsession ou de la vulgarité. S'adresser bruyamment à une personne inconnue par son nom est considéré comme très impoli. Les relations entre les personnes dépendent de leur hiérarchie, de leur âge, de leur position professionnelle et sociale. Il existe des marqueurs d'interaction avec ceux qui ont un statut supérieur. Il est recommandé, par exemple, de baisser le regard lorsque vous parlez avec votre patron. Cela nous semble un signe d'élitisme, mais à Hong Kong, c'est un signe de respect. Un tel comportement aux étrangers semble snob, froid et tiré par les cheveux.

Hong Kong est un centre commercial solide. La ville est perçue comme un haut lieu du commerce. Et un rapide coup d'œil aux lumières interminables des vitrines et des gratte-ciel confirme cette opinion. Mais la ville se développe également d'autres manières. L'art et la culture se développent ici, des festivals d'art sont organisés. Ainsi, en 2014, plus de deux mille artistes ont visité Art Basel Hong Kong. Et dans les principales universités locales, environ 37% sont des étrangers.

Hong Kong est une ville de culture asiatique. C'est un endroit très inhabituel où la culture asiatique rencontre la culture européenne. Elle est affectée par le fait que Hong Kong a longtemps été une colonie anglaise. Cela a influencé l'architecture, l'éducation, la culture urbaine. La rue peut être chinoise traditionnelle, avec des magasins et une cuisine nationale, et au coin de la rue il y a un cinéma avec un film hollywoodien, un pub, une église catholique ou un McDonald's. Le cosmopolitisme de Hong Kong se reflète également dans la variété des cuisines.

Il y a des chauffeurs de taxi polis à Hong Kong. Il n'y en a que la moitié. Le reste est impoli. Le chauffeur demandera d'abord où la personne doit être emmenée et peut facilement refuser un voyage s'il n'aime pas la distance ou la destination. Le chauffeur de taxi peut même demander à un passager qui s'est déjà assis de partir, par aversion personnelle. Parfois, les conducteurs font un détour et peuvent déposer dans un endroit complètement différent. La seule chose qui plaît, c'est le bon marché de ce type de transport et sa disponibilité. Un taxi gratuit est facile à trouver à Hong Kong.


Voir la vidéo: China is erasing its border with Hong Kong (Octobre 2021).