Information

Syndrome du manager

Syndrome du manager

Manager (de l'anglais manage - to manage) - un spécialiste de la gestion de la production et de la circulation des marchandises, un manager embauché. Les managers organisent le travail dans l'entreprise, gèrent les activités de production des groupes d'employés de l'entreprise.

Le dirigeant est un fonctionnaire de l'entreprise, l'entreprise dans laquelle il travaille, et fait partie des cadres moyens et supérieurs des entreprises. Les managers comprennent les managers hiérarchiques et fonctionnels d'une organisation ou de ses divisions structurelles.

Le syndrome du manager, également connu sous le nom de syndrome de fatigue chronique ou syndrome de «burnout», est un état de stress à long terme, qui se traduit par un épuisement physique et mental, principalement émotionnel. Le syndrome du manager se caractérise par une fatigue rapide et un épuisement du corps, qui ne disparaît pas même après des vacances. Le syndrome de fatigue chronique se propage à une vitesse incroyable dans tous les pays civilisés du monde. Les difficultés de son traitement s'expliquent par les difficultés à poser le diagnostic. Les experts associent un développement si rapide de cette maladie à un rythme de vie élevé et à une charge émotionnelle et psychologique excessivement importante à laquelle l'humanité doit faire face. Pour la première fois, le diagnostic de «syndrome du manager» a été posé par des psychiatres américains en 1984, mais jusqu'à présent, les scientifiques ne peuvent pas donner une réponse sans ambiguïté sur les causes du syndrome de fatigue chronique.

Seuls les managers sont touchés par le syndrome du manager. Bien que l'on pense que les personnes occupant des postes de direction sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie désagréable, en fait, les représentants de nombreuses professions souffrent du syndrome du manager. En règle générale, ce sont de jeunes carriéristes ambitieux qui consacrent plus de 10 heures par jour à leur travail.

Les femmes ne sont pas en proie au syndrome de gestion. Le syndrome de fatigue chronique est tout aussi dangereux pour les hommes que pour le beau sexe. Le plus souvent, les personnes atteintes du syndrome du manager sont dans la fleur de l'âge de leur carrière et de leurs pouvoirs - de 25 à 40 ans.

Le syndrome du manager est une maladie mentale et ne présente aucune manifestation physique. En fait, le syndrome du manager est souvent associé au rhume, qui est causé par les collecteurs de virus typiques de tout bureau: combinés téléphoniques et claviers, dans le contexte d'un système immunitaire affaibli. De plus, le syndrome du manager est associé à une faiblesse, de la fièvre, des maux de tête et des troubles métaboliques. Souvent, ces symptômes sont associés à un teint malsain et à un état sensiblement détérioré de la peau et des cheveux.

Le syndrome du manager peut être négligé. C'est vrai, mais seulement dans les premières étapes. Au début, beaucoup attribuent cette maladie grave à la fatigue ordinaire, considérée comme une panacée pour les vacances d'une semaine régulière. Le triste fait est que le stress négligé ne disparaît pas même après des vacances, et une performance sensiblement réduite peut ne pas récupérer pendant des semaines, voire des mois.

Certaines personnes ont une forte immunité innée au syndrome du manager. Ce n'est pas vrai, tout le monde risque de souffrir de fatigue chronique, mais il a été prouvé que les personnes trop émotives et facilement sujettes aux suggestions, ainsi que celles qui ne peuvent pas refuser les demandes à leurs supérieurs et collègues, courent un risque beaucoup plus grand. Ainsi, si l'immunité ne le garantit pas, elle réduit considérablement les chances de contracter le syndrome du manager: sain, dans un bon sens, «s'en moque» et la capacité de dire le mot «non» à temps.

Le syndrome du manager n'est courant que dans les grandes villes. En effet, il est difficile de trouver un résident rural atteint du syndrome de fatigue chronique avancé. Cela est principalement dû au rythme de vie élevé dans les grandes villes. La surcharge émotionnelle que vivent les résidents métropolitains est un catalyseur du syndrome des gestionnaires.

Le syndrome du manager est nécessairement précédé d'une dépression prolongée. La dépression est plutôt une conséquence du syndrome de fatigue. Les personnes qui sont au sommet de leur carrière deviennent souvent victimes du syndrome et il est presque impossible de travailler pleinement dans un état de dépression sévère.

Avec un traitement approprié, vous pouvez vous débarrasser complètement du syndrome du manager en quelques semaines. Le syndrome de fatigue chronique n'est pas acquis rapidement, par conséquent, le traitement dans les cas avancés, c'est-à-dire lorsque le diagnostic de «syndrome du manager» est confirmé, sera à long terme. Habituellement, sa durée est de six mois à plusieurs mois.

Des stimulants puissants tels que l'alcool, la caféine et la nicotine ont réussi à maintenir la force en cas de syndrome du manager. Tous ces stimulants n'offrent qu'un effet tonique temporaire, alors qu'une personne a besoin d'un bon repos. Au lieu de vraiment récupérer, une personne sous une courte exposition au café ou à une cigarette est convaincue à tort de ses performances élevées, ce qui épuise finalement le corps et conduit à un stade plus avancé de la maladie.

Les vitamines aident avec le syndrome du manager. Ce n'est pas vrai, il est presque inutile d'aider uniquement avec des vitamines. Pour se débarrasser du syndrome du manager, une thérapie combinée est utilisée, qui comprend également la prise de multivitamines.

Le bourreau de travail est facile à vaincre si vous transférez une partie du travail au soir. Ce n'est pas pour rien que le code du travail prévoit une journée de travail de huit heures, généralement de 9 à 18 heures ou de 10 à 19 heures. Ceci est principalement dû aux biorythmes humains. Il a été scientifiquement prouvé que le pic de capacité de travail se produit vers 11 heures et presque à la fin de la journée de travail. L'heure du tout début du travail et environ une heure après la pause déjeuner sont plus appropriées pour ratisser les tâches de routine. Mais après dix heures du soir, la productivité du travail diminue, donc cela ne fonctionnera pas pour générer des idées brillantes à ce moment, et un travail constant la nuit conduira complètement à l'épuisement physique et émotionnel.

Le meilleur remède est la prévention. Ça l'est vraiment. Tout d'abord, vous devez changer votre attitude envers le travail et apprendre à laisser vos pensées à ce sujet devant la porte du bureau. Pour la santé émotionnelle, rien n'est plus important qu'un bon sommeil. Idéalement, le sommeil devrait durer au moins 8 heures par jour. Si l'insomnie interfère avec le sommeil, vous devez la surmonter et vous devez commencer par prendre l'habitude de ne pas penser au travail avant de vous coucher, car les pensées sur les problèmes à venir vous empêcheront d'abord de vous endormir, puis le sommeil vous rendra agité et superficiel. De plus, en ignorant une nuit complète de repos, il est difficile de travailler pleinement le lendemain, en utilisant tout son potentiel. Un moyen très efficace de prévenir le syndrome de fatigue chronique est les loisirs actifs, comme le fitness.


Voir la vidéo: Demi Lovato: Simply Complicated - Official Documentary (Décembre 2021).